À CONTRE COURANT
Parc Loire - Anjou - Tourraine |
février 009

Session #2 :
11 h de marche en continu.

A contre courant,
Dans les jambes,
Vidéo, 5’55’’,
février 009

Ramener un grain de sable à son point d’origine, marcher en continu.
Le marcheur solitaire avance droit devant sans se retourner. L’image filmique, elle, produit traditionnellement avec le montage champs/contre-champs la sensation d’une avancée. En exploitant les techniques issues de pratiques documentaires, il s’agit, à travers ce projet, de rendre compte non seulement d’une expérience mais également des conditions de sa documentation. La vidéo donne donc à voir grâce à l’utilisation des retours caméra la construction d’un compte rendu toujours à coté. Pour rendre compte d’un geste, celui d’une marche en continu, il a donc été question de le trahir. à travers l’épuisement, Dans les jambes, rend compte d’un questionnement qui n’aura cessé de balancer entre une volonté documentaire et la volonté d’accomplir le geste premier.

14_image-2.jpg
     À CONTRE COURANT,
Frontière du visible,
Carte IGN au 1:100000, 121 x 88 cm, février 2009 
14_image-3.jpg
     À CONTRE COURANT,
Frontière du visible,
Détail,
Carte IGN au 1:100000, 121 x 88 cm, février 2009 
14_image-4.jpg
     À CONTRE COURANT,
77 km en amont,
(x77 depuis un grain de sable de St Remy la Varenne) Plâtre, 8,6 x 11,5 x 9,5 cm, janvier 2009